Dates historiques


 

Accueil
Qui sommes-nous?
Evènements culturels
Documentation
Photos d'archives
Contacts
AMO et partenaires

MINE MARON - VAL DE FER NEUVES MAISONS

 

Historique:

 

5 Août 1872

Création de la Société anonyme de la Haute-Moselle par 18 actionnaires dont Victor de LESPINATS, maîtres des forges, à Pont-St-Vincent Neuves-Maisons.

 

1873

Travaux de recherche : 1er sondage

 

23 avril 1874

Autorisation d'ouverture de la mine de Val de Fer par la société de la Haute-Moselle. Le minerai extrait sera utilisé à l'usine sidérurgique construite simultanément dans la vallée. La société achètera 4000 ha de concessions minières, toutes ne seront pas exploitées.

 

1884 / 1885

Création d'un chemin de fer minier "Le Coucou"

De l'usine au canal de l'est, 6 km de voie pour les expéditions par péniches et par rail des produits sidérurgiques.

3 ponts, 1 tunnel de 120 m, 1 tunnel-garage de 40m

 

3 février 1885

Réunion de 4 concessions par décret.

Val de fer 396 ha, station principale.

Val Fleurion 426 ha, 1ère sous-station ( Chaligny )

Maron nord 246 ha

Fond de Monvaux 230 ha ( Maron )

 

14 Octobre 1890

Création du 1er syndicat des mineurs de Meurthe et Moselle

24 Juin 1894

Création d'une société de secours mutuel des mineurs

1903 / 1904

Début de la traction électrique pour le roulage jusqu'aux abord des chantiers. Mine par affleurement, entrées à flanc de coteaux.

1905 / 1906

Grandes grèves pour contrôle des pesées, augmentation prime de tonnage, refus des horaires imposés par la Direction.

Les grévistes obtiennent un délégué mineur à la bascule et un compromis pour les horaires des mineurs paysans.

 

1915

1 ère guerre mondiale, arrêt de la mine pour 1 an. Mineurs en majorité sur le front.

1916

On embauche des jeunes filles, femmes, invalides, jeunes gens pour le travail en surface : culbutage des wagons, casse et charge de la castine, travail à l'atelier, réparation des voies de roulages. Règlement très strictes contre la promiscuité.

 

1930

Utilisation de l'air liquide pour les tirs. Début très laborieux du chargement mécanique.

1932

Construction de l'imposant Accumulateur à minerai de type Zublin,

1940 / 1944

2 ème guerre mondiale. Mines et usines ont des directeurs allemands. A nouveau on embauche des femmes.

1950

Modernisation des techniques d'exploitations. Arrivée de main d'oeuvre italienne.

1954

Les wagons de 10 tonnes remplacent les berlines d' 1,5 tonnes. L'accumulateur se dote d'un nouveau concasseur et de bandes transporteuses.

Au fond, apparition des JOYS et JUMBOS.

 

1963

Limitation de la production, diminution du personnel. Départ en retraite anticipée. Envoi de mineurs à l'usine. Grèves importantes pour s'opposer aux décisions de la direction.

 

1964

Chômage des mineurs 1 jour puis 2 jours par semaine.

Mai 1966

Grandes grèves de 3 semaines. Départ en retraite, mutations à l'usine.

1968

Il restent 125 mineurs ( sur 600 ). Certains vont à l'usine, d'autres partent à travers la France. 19 sont embauchés à la mine de Saizerais.

31 Décembre 1968

Fermeture définitive de Maron - Val de fer.

1968 / 1983

50 autres mineurs issus de Val de fer seront embauchés à la mine de Saizerais à la suite des 19 déjà employés en 1968. Cette mine de Saizerais fermera en 1982/1983, 15 ans après le Val de fer.

 

APRES

8 Juillet 1992

L'accumulateur Zublin est inscrit aux Monuments Historiques de Lorraine.

1993 / 1994

La municipalité et l' A.M.O. démarrent un projet de restauration, les chantiers écoles d'insertion - formation en bâtiment, de l'association intermédiaire ASTRID. Il dégagent et restaurent 300 m du mur d'enceinte du carreau, valorisent les entrées principales des galeries.

Les chantiers bénévoles de mineurs retraités réalisent un mini musée dans l'ancienne galerie de la poudrière.

 

15,16 Sept 1995

Journées Européennes du Patrimoine : plus de 1500 visiteurs sur le site.

1996

Projet d'aménagement d'un théâtre de verdure, aire de pique-nique, jeux et parkings. La Municipalité et l' A.M.O. s'orientent vers le tourisme de proximité d'abord, le tourisme industriel ensuite, avec ASTRID.

 

1997

Création et développement des activités d'un groupe Patrimoine Jeunes.

1998 / 1999

Etude diagnostic : 2 cabinets strasbourgeois, site du Val de Fer

Etude de faisabilité : CESAM, Paris

 

2000

Création du train des Ducs : 1er vélorail.

Projet de train touristique sur le site.

 

2001 à 2002

Premières phases de travaux : mise en sécurité du carreau minier.


Accueil | Qui sommes-nous? | Evènements culturels | Documentation | Photos d'archives | Contacts | AMO et partenaires
 

 

Ce site a été réalisé par Salih KELES, écrire à s.keles@libertysurf.fr.
Pour toute question concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à amo.fjep@wanadoo.fr.

Toutes les photos des articles de presse ont été repris du quotidien régional l' Est Républicain.
Dernière mise à jour le : 11 février 2008.